Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/01/2008

L'AME DU MONDE

Dans un monde fait de danses et de sons intimement liés aux effluves tactiles, le langage des fleurs poussaient les sensations fugitives à entrer dans le ciel des émotions pérennes, afin de porter le mirage exaltant d’un âge d’or, alchimie et refonte de l’originelle pensée conçue comme matrice et semence d’un état permanent ouvert sur l’extérieur. Une pensée exercée à faire d’un temporel éclat, l’éternel jaillissement d’un état florissant, exercée à transférer une conscience de rêve au delà des frontières du monde périssable. Depuis toujours, s’enracinait le laborieux établissement d’une mémoire contemplative et idéale dans la nature immortelle où prend racine l ‘âme du monde... SUITE - CLIQUER ICI - ce7b44b6ca0d2a9d5b8b9387878d89f2.gif

11:07 Publié dans poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

09/11/2007

JULIEN

Passé l’Euphrate, Achille a triomphé

Au delà du Tigre, Ulysse a surpassé

En Patrocle, Julien s’est incarné

Au pied de son âme, la mort prosternée

Ote son manteau noir et livre son secret

Devant le trône de sa postérité

 Où Télémaque ajoute à ses lauriers

 

 
9f1592d5e8c591b05ea953cddbf24239.jpg
 

13:20 Publié dans poésie | Lien permanent | Commentaires (1)

30/10/2007

POSEIDON

Oh toi, Poseïdon, maître des forces vives, de l'amour originel. Combien de temps encore me retiendras-tu sur cette île depuis laquelle j'observe l'immensité de ton pouvoir sur le monde. Je longe le rivage qui me promet la lune et m'empêche sans cesse. Le mystère est en toi et je me languis de te découvrir tel que tu es. Frappe le sol de ton trident, ouvre la voie à mon char et fait jaillir en moi la richesse intuitive de tes abysses profonds. Nymphes de la mer, filles de la belle Doris, venez fleurir mon âme, couronnez mon front de votre pâle douceur, et dites à votre père mon désir de lui plaire.

a7cf4c0b1fef227e3d66c266e83fe08a.jpg

10:00 Publié dans poésie | Lien permanent | Commentaires (0)